2018, on commence par un gros coup de gel.

2018 commence par un gros coup de gel, -18 là où le vent soufflait, -15 au coin de la porte.
Autant dire que les canards ont fait du patin à glace sur la mare, d’autant que ça a duré une belle quinzaine en février.
Là on est en mars.
Quoi de 9 depuis 2017. Nous avons planté 4 kiwis, mâle, femelle et auto-fertile. Un figuier de Bordeaux, 2 ‘baies de mai », une baie de Goji et un myrtillier + Quelques arbres de haie à baies comestibles. Le but est de diversifier notre ordinaire en frais.
Essais donc qui se complète avec un abricotier pêche de Nancy et un prunier Myrobolan.
Le tunnel est fin prêt à être exploité.
Côté poulailler collectif, le terrain va accueillir les haricots et une partie des patates, les topinambours. Nous avons planté des petits fruits autour des jeunes arbres.
Partout, les abeilles solitaires sont au travail. Les groseilles débourrent, c’est bon signe.
Le jardin est moche total, comme toujours à cette saison avec ses bâches de récup pour couvre sol. Faut faire avec !