Confitures !

Les confitures et gelées

 

 

 

 

 

C’est le temps des confitures et gelées.

Les groseilles rouges, les cassis et bientôt les framboises…

Par goût, je préfère les gelées sans pépin aux confitures. (J’ai un dentier alors les pépins….!) Les jus sont faits « au passe-vite » puis chinoisés pour les derniers petits pépins récalcitrants. Chauffer le jus, ajouter le sucre de canne bio (700grs par kg de jus) et laisser cuire jusqu’à ce que le jus nappe la cuillère A jouter le jus d’un citron par litre de jus de fruit en fin de cuisson pour améliorer la tenue et le goût de la gelée.

 

Avec les déchets de groseilles (pépins, peau et queues) il est possible de faire un vinaigre à la groseille en laissant macérer toute cette matière dans un bon vinaire de pommes ou de cidre par exemple durant quelques mois.

 

Le cassis est un fruit aux usages multiples: fruits à l’alcool (fruit et feuilles + 1/4 de sucre + alcool à moins de 20 ° macéré un an), sirop (1l de jus, 1,250 sucre, faire bouillir et mettre en bouteille chaud), les gelées (comme celle de groseille), les jus pour sorbet (bruts et congelés), les pâtes de fruits (avec ajout de pectine)…les tisanes et les vins aromatisés (apéro) avec les feuilles etc.

 

Les framboises peuvent également être conservées dans l’alcool…à boire en apéro, les fruits pour garnir un gâteau, farcir un savois par exemple. A laisser macérer un an, même recette que le cassis sauf les feuilles. Il va sans dire que les framboises servent également aux sorbets, aux sirops, aux gelées.

 

Cette année, le potager est un potager de sécheresse. Il fait trop chaud pour les légumes dont certains souffrent. Le paillage permet de limiter l’effet des rayons brûlants. Il y a également des insectes (ravageurs des feuilles)) nouveaux qui s’installent (et dont on ne connaît pas la parade ) lors des fortes chaleurs et disparaissent dès que le temps refroidi. Idem dans les fleurs de coco qui ne sont pas nouées lors des fortes chaleurs de fin juin et début juillet. Un petit insecte inconnu semble s’introduire dans la fleur (à moins qu’il ne s’agisse d’une ponte ?) et la fleur tombe sans faire de haricot. Nous avons traité avec de la prêle (mélange de décoction, de purin et d’eau) qui semble fonctionner. A surveiller.

 

Les choux fleurs restent définitivement petits…manque d’eau, il y tout de même des fleurs mais pour deux « petites » personnes par chou.

Les choux rouges et verts ne semble pas souffrir des la chaleur et du manque d’eau. Les choux de BXL se comportent bien. Reste à voir les brocolis.

 

Les courgettes poussent normalement (nous avons déjà fait de la soupe), les courges aussi. Les patates seront + petites mais ne souffrent d’aucune maladie.

Les haricots commence à porter. Les petits pois, c’est terminé et les derniers semis vont leur succéder. (carottes, épinards, navets…)

 

Les semis effectués mi-juin ont du mal, effet conjugués des moineaux assoiffés et du temps sec…

 

 

 

 

 

{gallery}jardin2015/11-juillet-cassis-et-confitures/petites-cassis-et-groseilles{/gallery}

Les fraises

Les cueillettes des fraises

 

 

 

 

 

Les premiers fruits, ce sont les rhubarbes. Les années humides, elle pousse de mars aux gelées. cette année est particulièrement sèche et froide. Elle se fait plus rare mais la récolte a été bonne en début de saison. Nous la mangeons en compote et en sorbet.

Ensuite, ce sont les fraises. Parfois hâtifs (mi-avril les grandes années) jusque fin juin en général. 
Après, soit il fait trop humide et elle pourrissent soit il fait trop sec et les fraisiers ne fructifient plus.
cette année la récolte sera moyenne à cause de la sécheresse. Nous en avons récolté 16 kgs + celles mangées sur place…il en reste +/- 3 kgs à cueillir.
Que fait-on avec autant de fraises, de la confiture pour un régiment de Napoléon ? Ben non…pas de confiture cette année. 10 litres de coulis de fraises pour les sorbets, 3 kgs en fraises confites et 3 en pâtes de fraises. des bonbons pour l’hiver !
Recettes

————–

Coulis: moudre au mixer les fraises + 10 % d’eau

Sorbet à la fraise (idem pour les autres sorbets aux fruits moulus) Faire cuire 500 gr de sucre et 500gr d’eau laisser bouillir 2 min puis ajouter 1kg de pulpe de fruit et un jus de citron (ne pas cuire la pulpe !!!!). Laisser refroidir. Turbinez l’ensemble Yess ! Pour les mordus, le sucre doit être de canne bio, le mélange fini doit « peser » 1135 au pèse sucre.

 

Les fraises confites, facile mais …la fabrication dûre longtemps. Pour 2 kgs de fraises entières, faire cuire 1 kg sucre de canne bio avec 1 litre d’eau. Eteindre la gaz après quelques bouillons et ajouter les fraises hors du feu. Laisser refroidir au frais 24 h.

Retirer les fraises, faire réduire le jus d’1/3 (pour avoir un mélange qui pèse +/- 1260 au pèse sucre pour les cuistos), remettre les fraises dans le jus, tjrs hors du feu et attendre 24 h. A répéter 4 ou 5 fois suivant la grosseur des fruits. Lorsque le fruit est gorgé de sucre, le mettre sècher puis le rouler dans du….sucre et le conserver dans une boîte en fer blanc. bon…bonbons pour l’hiver !

 

La pâte de fraises, c’est plus compliqué…mais la recette va suivre

{gallery}jardin2015/20-juin/petites{/gallery}