Conservation des plantes aromatiques

Construction d’un petit séchoir

 

 

 

 

 

Construire un petit séchoir, ne pose pas de grandes difficultés. Un peu de récup, une visite dans une brocante et l’affaire est faite. Il faut veiller à ce que la machine sèche aussi bien les plantes, les tisanes que les fruits. Il faut donc qu’elle soit assez grande.

La nôtre est une ancienne armoire en fer revisitée. mais elle peut être en bois ou en osb …
Elle fait +/- 100cm de long sur 60 de large et 60 de haut. On peut y mettre 3 (ou 4) claies avec un bel espace entre-elles.
Il faut isoler l’armoire avec par exemple 6 cm de PU ou de fibre de bois…(à l’intérieur)
La ventilation se fait avec 2 petit ventilos d’ordinateur en 12V (Sur brocante à 50 cent pces)
Un petit transfo type illumination de noël de 12V (vous en vavez certainement un chez vous) Un ventilo aspire l’air extérieur et le souffle en bas, le second aspire l’air intérieur en haut et le réinjecte vers le bas. Une petite ouverture placée à l’opposée du second ventilo laisse l’air humide repartir vers l’extérieur. Pour les fruits, il faudra chauffer, un petit sèche cheveux couplé à un thermostat de récup (Brocante) fera l’affaire.
En juin, on sèche la marjolaine (pour les pizzas, le boudin de Liège et les tisanes) ainsi que la sariette et l’aneth. Suivant les périodes, les herbes changent: plus parfumées, plus piquantes…

 

{gallery}jardin2015/12-juin/petites{/gallery}